Les plateformes du projet 3A


Plateformes Projet 3Ale projet

Le cœur du projet scientifique de TERSYS a servi à élaborer une demande d’équipements mutualisés, portée conjointement par l’INRA (chef de file) et l’Université d’Avignon. Cette demande a été inscrite dans le cadre d’un projet déposé dans le cadre du CPER en 2013 et au FEDER en 2015, intitulé 3A, et qui permet de réunir sur l’Agroparc, dans le cadre d’une politique de site dynamique et cohérente, des laboratoires de l’Université d’Avignon et de l’INRA, des plateformes partagées, les bureaux du pôle de compétitivité TERRALIA et des bureaux d’accueil pour les entreprises.

Les 3 plateformes :

  1. Plateforme de contrôle de l’environnement (2016-2018)
  2. Plateforme analytique (2016-2017)
  3. Plateforme de physiologie animale et humaine

le financement

Les financements d’équipements que nous avons acquis en 2014/2015 pour un montant de 3.04 M€ permettent de réaliser trois plateformes technologiques mutualisées. Les équipements sont formellement la propriété de l’INRA et font l’objet d’une convention qui prévoit que l’usage des outils et la responsabilité de leur exploitation sont partagés entre l’INRA et l’Université d’Avignon.
A noter que ces équipements sont complétés par un financement de 300000 € de l’Université d’Avignon et de la Région PACA : projet PROMET (2015).
TERSYS est mandaté pour la gestion technique de ces plateformes sous la responsabilité des deux tutelles principales de TERSYS, l’Université d’Avignon et l’INRA.
L’acquisition des équipements est étalée entre 2016 et 2018. Une réflexion et des pourparlers ont été entamés avec l’objectif de raccrocher aux plateformes initialement constituées par les équipements acquis dans le cadre du projet 3A une partie des équipements actuellement opérationnels au sein des unités de recherche.

la gouvernance

Une réflexion a été pareillement engagée avec l’objectif de nous doter de principes de gouvernance et de règles de fonctionnement pour la gestion des plateformes. Nous disposons d’ores et déjà de règles de fonctionnement finalisées pour la plateforme de métabolomique.
Les principaux principes de gouvernance retenus sont les suivants :
– les comités de pilotage spécifiques de chacune des trois plateformes seront constitués à partir du Conseil Scientifique de TERSYS et réuniront les directeurs de laboratoires (ou leurs représentants) directement concernés par l’utilisation des plateformes. Il est prévu que chacun des comités de pilotage se dote de règles pour arbitrer les demandes d’utilisation des outils ;
– les comités de pilotage ont la responsabilité d’informer la communauté scientifique et les partenaires à travers le CS et le COST de TERSYS. Ils rendent des comptes aux tutelles à travers le CP de TERSYS ;
– les directeurs des plateformes seront nommés par les tutelles au niveau du CP de TERSYS. Les directeurs de plateformes ont un pouvoir en adéquation avec leur responsabilité. Ils rendent compte aux tutelles à travers les comités de pilotage ;
– les utilisateurs potentiels doivent démontrer qu’ils ont la capacité d’assumer les coûts de fonctionnement ;
– les utilisateurs potentiels doivent s’engager à être formés à l’utilisation des outils.
Une réflexion est en cours dont l’objectif est de définir le montant et l’origine des fonds de roulement requis par chacune des 3 plateformes. De même, la question des personnels mis à disposition des plateformes et des modalités de mise à disposition est actuellement discutée par les tutelles.

Share on Google+0Tweet about this on Twitter0Share on LinkedIn0Email this to someonePrint this page